Quelques pensées avant de partir pour l’Ouganda

J’ai hâte de pouvoir être utile et d’approfondir ma connaissance sur le rôle du vétérinaire dans une société. Je continue d’apprendre la profession avec intérêt, toutefois je ne connais toujours pas exactement mon but, mon rôle comme vétérinaire et son importance. Mon instinct me dit que de découvrir une culture assez éloignée de la mienne m’aiderait sans doute à cadrer les principales valeurs qui dirigeraient  par la suite mes futures décisions de vétérinaire. J’envisage avec enthousiasme de découvrir une nouvelle culture. Les cultures distinctes ont des points de vue différents sur la réalité que je tente de définir. Il est intéressant de se promener de point de vue en point de vue pour avoir l’image la plus représentative de la réalité et de pouvoir par la suite agir en étant plus harmonieux avec celle-ci.

Je participerai donc à un projet vétérinaire qui impliquera des chèvres laitières en production extensive dans une communauté constituée majoritairement de veuves et d’orphelins. Je serai heureux de partager mon expérience avec vous en faisant part de mes surprises et de mes déceptions par rapport aux attentes que j’ai vaguement mentionnées et qui peuvent se diviser en 2 parties soit le côté humanitaire et le côté vétérinaire plus pratique.